Les livreurs de repas new-yorkais réclament des droits

Vues : 1

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Ils sont quelque 80 000 livreurs à New York au total – une armée. Ils sont devenus « travailleurs essentiels » avec la pandémie, et revendiquent désormais des droits.

Les livreurs de nourriture new-yorkais, surnommés « deliveristas » car essentiellement d’origine hispanique, en ont assez d’arpenter les rues à deux-roues par tous les temps, sans toucher le salaire minimum ou même avoir accès à des toilettes.

[quads id=1]

L’organisation « Los Deliveristas Unidos » s’est montée en quelques mois. Elle rassemble des livreurs travaillant pour des applications comme Grubhub, Doordash, Seamless, Uber Eats, Instacart, PostMates, Caviar etc…. Elle compte déjà plus de 1 000 membres confirmés, et 13 000 abonnés à sa page Facebook.

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0