Le Cap-Vert : exemple démocratique en Afrique, élit son président

Vues : 3

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Les Cap-Verdiens ont commencé à voter dimanche pour désigner leur futur président, qui devrait être issu d’un des partis historiques se partageant le pouvoir de longue date dans l’archipel cité en exemple de réussite démocratique en Afrique de l’Ouest.

Les Cap-Verdiens se sont rendus en petit nombre dans les bureaux de vote de Praia à l’ouverture à 7H00 locales (8H00 GMT), a constaté une correspondante de l’AFP.

Dans la capitale et sur la dizaine d’îles qui composent l’archipel volcanique dans l’Atlantique au large du Sénégal, les Cap-Verdiens sont appelés à choisir au premier tour entre sept candidats, un record, tous des hommes.

Il faut 50% des votes validés pour l’emporter dès le premier tour. Un deuxième tour est jugé probable. Il est prévu le 31 octobre.

La compétition devrait se jouer à nouveau entre les candidats du Mouvement pour la démocratie (MpD, centre droit, majoritaire au Parlement) et du Parti Africain pour l’Indépendance du Cap-Vert (PAICV), respectivement Carlos Veiga et José Maria Neves, tous deux anciens Premiers ministres.

Carlos Veiga avait perdu en 2001 et 2006 contre le candidat soutenu par le PAICV, Pedro Pires. Depuis l’instauration du multipartisme en 1990, 15 ans après l’indépendance vis-à-vis du Portugal, les deux formations ont pratiqué une alternance sans heurts vantée par les défenseurs d’une démocratie sur le reculoir ailleurs en Afrique de l’Ouest.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0