Le Mali se réserve le droit de riposter aux “sanctions malencontreuses” de la CEDEAO et de l’UEMOA

Le Mali se réserve le droit de riposter aux “sanctions malencontreuses” prises par l’UEMOA et la CEDEAO à l’issue de leurs sommets extraordinaires tenus dimanche, a annoncé le porte-parole du gouvernement malien, Abdoulaye Maïga, dans un communiqué lu lundi à la télévision nationale.

Lire la suite
RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0