Côte d’Ivoire : Gbagbo affirme qu’en l’envoyant à La Haye, on a voulu «écarter un homme gênant»

Vues : 0

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Pour la première fois depuis son retour en Côte d’Ivoire, l’ancien président Laurent Gbagbo a parlé lundi de son jugement et de son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI), affirmant qu’il avait été envoyé à La Haye car « il fallait écarter un homme gênant ».

« La CPI, ce n’était pas sérieux, il fallait écarter un homme gênant, un concurrent gênant, alors on m’a mis là-bas », a déclaré M. Gbagbo à son domicile de Mama, son village natal dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire.

Mais, a-t-il ajouté devant des chefs traditionnels, des cadres de son parti et la presse, « je ne regrette pas, parce que si j’étais revenu avec un titre de criminel, c’est vous tous ici qui alliez avoir honte ».

Laurent Gbagbo a été définitivement acquitté fin mars par la CPI, où il était notamment accusé de crimes contre l’humanité, ce qui a permis son retour en Côte d’Ivoire.

« Même les blancs qui ne nous connaissent pas, qui suivent nos petites querelles ici, ont su que je (n’étais) pas un criminel. Moi je fais tout, hein, mais je ne suis pas un criminel », a affirmé Laurent Gbagbo sous les rires de l’assistance.

[quads id=1]
Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0