Un général américain reconnaît la mort de dix civils dans une frappe de drone américain à Kaboul

Vues : 2

Le commandant du Commandement central des Etats-Unis, Kenneth McKenzie, a reconnu vendredi qu’une frappe de drone américain à Kaboul à la fin du mois d’août avait engendré la mort de dix civils, dont sept enfants.

“Après avoir examiné en détails les conclusions de l’enquête et de l’analyse complémentaire réalisées par les partenaires interagences, j’ai désormais la conviction que dix civils, dont sept enfants, ont été tués tragiquement dans cette frappe”, a déclaré M. McKenzie aux journalistes lors d’un point presse du Pentagone.

“Nous estimons désormais peu probable que le véhicule et les personnes décédées aient été associés à l’EI-K (l’Etat islamique au Khorassan), ou aient constitué une menace directe pour les forces américaines”, a-t-il ajouté.

Avec AP Xinhua

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0