Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération, est mort à l’âge de 101 ans

Vues : 3

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Hubert Germain est décédé à l’âge de 101 ans, a annoncé aujourd’hui la ministre des Armées Florence Parly.

Ancien député gaulliste et ministre de Georges Pompidou, Hubert Germain avait fêté le 6 août son 101e anniversaire. Fils d’un général des troupes coloniales, il passait le concours d’entrée de l’école navale à Bordeaux au moment de la débâcle du printemps 1940.

Il embarque alors à destination de l’Angleterre et arrive à Londres le 24 juin 1940. Il intègre la Légion étrangère et combat en Syrie, en Libye, en Egypte, en Italie, en Provence, dans les Vosges et en Alsace. Il est blessé et décoré par le général de Gaulle fin juin 44.

Père des Forces françaises libres, Charles de Gaulle avait créé l’Ordre de la Libération en novembre 1940 pour “récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées dans l’œuvre de libération de la France et son empire”

Seules 1038 personnes ont reçu le titre de compagnon de la Libération. En tant que dernier de ses représentants, Hubert Germain doit être inhumé au Mont-Valérien.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0