Le gouvernement britannique dénonce des affirmations de la rappeuse Nicki Minaj sur les vaccins

Vues : 7

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Clairement «ridicules», il devait expliquer face à la presse ses plans anti-Covid. Et pourtant, le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est retrouvé à parler… de la rappeuse Nicki Minaj et de ses affirmations sur l’effet du vaccin sur les testicules de l’ami de son cousin.

Cette séance de questions-réponses inattendue est intervenue mardi, après que la star a révélé à ses 22,6 millions d’abonnés sur Twitter qu’elle n’avait pas encore été vaccinée contre le Covid-19 et se renseignait sur les vaccins.

Nicki Minaj a ensuite raconté l’histoire de son cousin à Trinidad qui avait refusé de se faire vacciner en affirmant qu’après avoir été vacciné, un de ses amis était devenu impuissant et que ses testicules avaient enflé.

Interrogé sur le sujet lors d’une conférence de presse avec Boris Johnson, le médecin-chef de l’Angleterre Chris Whitty a immédiatement dénoncé les «mythes» entourant la vaccination contre le Covid-19. «Certains (…) ont clairement pour simple but de faire peur. C’est l’un d’entre eux.»

Boris Johnson, 57 ans, a déclaré qu’il n’était «pas aussi familier avec les œuvres de Nicki Minaj qu’(il) devrait probablement l’être».

Avec AFP

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0