L’Omicron se propage mais les cas graves restent faibles en Afrique du Sud (OMS)

Vues : 1

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Avec la présence du variant Omicron dans plus de pays africains, les cas hebdomadaires de la COVID-19 sur le continent ont augmenté de 93%, a déclaré jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), notant des signes d’espoir comme les données préliminaires indiquent que les cas graves restent faibles en Afrique du Sud.

Dix pays africains, dont l’Afrique du Sud, ont signalé 46% des près de 1000 cas d’Omicron enregistrés par 57 pays à travers le monde.

Au moment où l’Afrique a enregistré plus de 107.000 cas au cours de la semaine qui s’est terminée le 5 décembre, la recherche s’intensifie pour déterminer si l’Omicron est en train de faire augmenter le nombre de cas observés en Afrique, a déclaré le bureau régional pour l’Afrique de l’OMS, basé à Brazzaville, via un communiqué.

Avec AP Xinhua

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0