Mali : la justice réclame plus de moyens contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Vues : 5

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

A l’occasion de la rentrée judiciaire 2021-2022, qui a eu lieu ce jeudi à la Cour suprême de Bamako, les acteurs de la justice malienne ont réclamé plus de moyens afin de circonscrire le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

“Pour réussir ce pari, il faut doter la justice des moyens lui permettant de mener sa mission avec efficacité”, a souhaité le procureur général de la République, Mamadou Timbo.

Cela est indispensable et urgent, car “le blanchiment des capitaux est l’un des crimes qui affaiblit l’Etat”, a souligné le rapporteur des magistrats, Dr. Modibo Sacko.

Avec AP Xinhua

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0