Royaume-Uni : fin du chômage partiel

Vues : 8

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

La fin du dispositif gouvernemental de chômage partiel, qui a soutenu l’emploi au Royaume-Uni pendant la pandémie, fait craindre à certains économistes une hausse du chômage qui pourrait frapper surtout les plus fragiles.

En 18 mois, le programme a soutenu près de 12 millions d’emplois dans les secteurs contraints de fermer ou de diminuer leur activité à cause du Covid-19, en finançant jusqu’à 80% des salaires à hauteur de 2500 livres par mois.

Mais près d’un million de personnes dépendaient encore intégralement de ce dispositif pendant l’été et “certains perdront leur emploi” lorsqu’il s’arrêtera jeudi, prévient le centre de réflexion Institute for Fiscal Studies (IFS).

Certains salariés, dans la construction ou la production manufacturière, sont “particulièrement à risque”, selon l’institut. 270 000 personnes sont concernées, dont “la moitié vit dans un foyer où un seul adulte travaille” et qui pourraient se retrouver en situation très précaire, poursuit l’IFS.

Les Londoniens sont aussi plus exposés, alors que la capitale concentre 19% des bénéficiaires du chômage partiel, tout comme les plus de 60 ans qui “ont du mal à retrouver du travail” et risquent de quitter définitivement la population active, note encore l’IFS.

Le taux de chômage se situait à 4,6% en juillet, après un sommet à 5,2% fin 2020. Avant la pandémie, il se maintenait un peu en dessous de 4%.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0