Un journaliste condamné à huit mois de prison ferme en Algérie

Vues : 6

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Le journaliste algérien Rabah Karèche, incarcéré depuis la mi-avril, a été condamné jeudi à un an de prison, dont huit mois ferme, par le tribunal de Tamanrasset (sud de l’Algérie), a annoncé le quotidien francophone Liberté pour lequel il travaille.

“Le correspondant de Liberté à Tamanrasset a été condamné à une année de prison dont huit mois ferme et quatre mois avec sursis (…). Rabah Karèche passera encore quatre autres mois en prison”, précise Liberté sur son site. 

Le journaliste était poursuivi notamment pour “diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public”. 

Il lui était également reproché la “création d’un compte électronique consacré à la diffusion d’informations susceptibles de provoquer la ségrégation et la haine dans la société” et d’avoir porté “atteinte à la sûreté et l’unité nationale”.

Le 5 août, le parquet avait requis une peine de trois ans.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
fb-share-icon10000
50
Pin Share20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook10k
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM0